1 Westmount Square, bureau 1001, Westmount1 Westmount Sq., QC H3Z 2P9(514) 989-1200(514) 940-0645 ccouturier@pubnix.net
Christian Couturier
Avocat collaboratif et médiateur

Résolution de conflits – Médiation – Divorce collaboratif
Séparation collaborative – Négociations hors cour

L'expérience à votre service

Profil

Je suis avocat depuis 35 ans. De 1982 à 2004 j’ai exercé en pratique générale avec litige. À partir de 1997 ma pratique de médiation a pris plus d’ampleur, et en 2004 j’ai commencé une pratique en divorce collaboratif.

Depuis 2004 je pratique principalement comme médiateur et avocat en divorce collaboratif. L'année 2004 a été une année charnière pour moi puisque j’ai fait un changement majeur dans ma pratique, un virage de 180 degrés, en mettant de côté la négociation sur position, soit la confrontation et le litige (procédures contestées et procès), pour une pratique axée sur la médiation et la collaboration, donc centrée sur des négociations basées sur les intérêts de mes clients. En d’autres mots, que les besoins de mes clients soient au centre des négociations en médiation, en divorce collaboratif, en séparation collaborative ou en négociation pour trouver les solutions appropriées à leurs disputes et conflits. Donc, je ne vais pas en cour et je ne fais pas de litige. J’AGIS COMME MÉDIATEUR ET JE COLLABORE POUR VOUS, AVEC VOUS.

Une fois la décision prise de procéder en médiation, la prochaine étape est de choisir un médiateur. L’expérience du médiateur que vous allez mandater est un facteur clé pour votre médiation. Ma pratique en médiation est quotidienne et continue. J’ai agi à titre de médiateur dans plus de 700 cas.

Le droit collaboratif familial, aussi appelé divorce collaboratif ou séparation collaborative, est pratiqué par des avocats en droit de la famille depuis 2003 au Québec. J’ai fait partie de la première cohorte en 2003, parmi une quarantaine d’autres avocats, formée pour pratiquer comme avocats en divorce collaboratif. Depuis, beaucoup d’autres avocats au Québec ont suivi la formation requise pour pratiquer en divorce collaboratif. Il s’agit d’une méthode alternative de règlement de conflits (MARC). Comme la médiation, la négociation est basée sur les intérêts, et non pas sur les positions.

La pratique du droit de nos jours, plus que jamais, requiert que les avocats négocient avec leurs pairs. Depuis que j’ai commencé à pratiquer comme médiateur en 1993 j’utilise les techniques de la négociation raisonnée dans mes négociations avec les avocats avec qui je négocie.

Le gouvernement du Québec offre dans les Palais de justice du Québec, par l’intermédiaire de médiateurs familiaux accrédités, des séances d’information sur la parentalité après la rupture aux parents séparés ayant des enfants à leur charge et qui n’ont pas pu s’entendre. Étant un des médiateurs familiaux accrédités qui donne ces séances, j’informe les parents sur la médiation familiale et sur des aspects juridiques suite à la rupture.

C’est toujours un plaisir pour moi de transmettre mon savoir-faire et mes expériences en médiation familiale quand je supervise des médiateurs en devenir afin qu’ils puissent avoir leurs accréditations.

Depuis quelques années je siège au sein du comité de formation du Groupe de droit collaboratif du Québec. Plus particulièrement, je suis co-formateur en droit collaboratif familial afin de former des avocats intéressés à cette pratique. Je transmets ainsi mes connaissances et mon expérience, ce que j’ai pu faire avec plaisir auprès d’avocats dans différentes régions du Québec, au Nouveau-Brunswick et à Genève en Suisse.

Afin d’alléger la lecture de ce texte, le masculin désigne aussi le genre féminin.